Les Écoles européennes

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est logo-ecoles-europennes.jpg.

La note de service concernant le recrutement en Écoles européennes est parue : Note de service du 30-10-2023

Les candidatures sont possibles jusqu’au 19 janvier 2024.

  • Pour la rentrée scolaire 2024, 3 instituteurs ou professeurs des écoles justifiant de compétences en matière d’enseignement du français langue étrangère pourront être recrutés.

Une bonne connaissance de l’anglais et/ou de l’allemand ainsi que de la langue du pays d’accueil est indispensable. Une bonne maîtrise de l’outil informatique est préconisée.

La liste des postes susceptibles d’être vacants n’est pas publiée car les mutations internes sont prioritaires.

  • Les dossiers de candidature sont à établir en 2 exemplaires.

Depuis la loi de modernisation de la Fonction Publique, il n’y a plus de groupe de travail pour le recrutement en écoles européennes …

Ces écoles sont implantées dans les pays suivants :

 Allemagne (Karlsruhe, Munich, Francfort), 
 Belgique (Bruxelles, Mol), 
 Espagne (Alicante), 
 Italie (Varèse), 
 Luxembourg, 
 Pays-Bas (Bergen).

Ces écoles, qui réunissent des personnels de différentes nationalités de l’Union européenne, dispensent un type d’enseignement particulier (programmes spécifiques, sections linguistiques,…) et exigent une grande participation des collègues à la vie de l’établissement.

Pour découvrir les particularités de l’enseignement assuré dans les écoles européennes, consultez le site  eursc.eu

Les détachés en Écoles européennes

La durée de séjour dans ces établissements est normalement de 9 ans (une période probatoire de 2 ans, deuxième période de 3 ans, renouvelable une fois pour 4 ans).

Les personnels sont dotés d’un statut spécifique. Les postes sont ouverts à des instituteurs et professeurs des écoles, des professeurs d’EPS, des agrégés et des certifiés. Une soixantaine d’enseignants du premier degré sont détachés en école européenne.

Les enseignants du Premier Degré sont rattachés à l’Inspection Académique de la Moselle pour leur gestion financière, la gestion de leur carrière restant dans leur département d’origine.

La part complémentaire est versée par les écoles européennes et fait l’objet d’une réglementation interne (grille et échelons). Les salaires sont moins intéressants qu’auparavant, il y a eu un alignement sur les salaires versés aux personnels enseignants européens dans ces écoles. Il est important de demander une fiche financière complète avant d’accepter un poste en école européenne.

Les enseignants affectés dans les DOM dont la candidature est retenue ne pourront prétendre à la prise en charge des frais de changement de résidence (DOM/Paris) que s’ils justifient de quatre années de service en DOM conformément à l’article 19 du décret du 12 avril 1989. L’appréciation de la prise en charge des frais Paris/école européenne s’effectuera en application de l’article 59 du statut du personnel détaché auprès des écoles européennes.

Le recrutement, très sélectif, requiert une solide expérience professionnelle. Pour certains postes, les candidats pourront être convoqués à des entretiens qui auront lieu à Paris courant avril ou mai. La liste des postes vacants n’est pas publiée.

Critères de recrutement 
– une note et un rapport d’inspection excellents,
– un avis hiérarchique très favorable (IEN du département ou en zone pour l’étranger, l’avis du DASEN et du COCAC pour l’étranger),
– être titulaire d’un CAFIPEMF voire d’un CAPASH pour certains postes (mais il n’y a pas de postes fléchés ASH, seulement des missions particulières qui peuvent donner lieu à des décharges d’enseignement),
– une solide expérience de l’enseignement du Français Langue étrangère accompagné d’un diplôme universitaire : master ou maîtrise de FLE 
– un très bon niveau en anglais, espagnol et/ou allemand ou italien (pour faciliter les échanges avec les collègues européens)

Autres critères selon profils des postes : 
– une expérience d’enseignement dans plusieurs niveaux de classe 
– une expérience d’enseignement en CLIN (primo arrivants) 
– avoir développé des projets pédagogiques sur et hors temps scolaire 
– une expérience de direction d’école (pour assurer la coordination pédagogique sur un cycle) 
– faire bien valoir son projet et ses centres d’intérêts dans la lettre de motivation.

Les candidatures non recevables sont celles des collègues qui : 
– ont une grande ancienneté à l’étranger au moment de la candidature (+ de 6 ans) 
– n’ont pas effectué 3 ans d’enseignement en France après un séjour de plus de 6 ans à l’étranger 
– qui postulent sur des postes non vacants

Compte rendu de la dernière commission de recrutement (Rentrée 2018…)

Les chargés de cours en École européenne (recrutés localement)

37% des enseignants français ne bénéficient pas de ce statut et sont « chargés de cours » (contrats précaires et souvent à temps partiel, salaires inférieurs et mise en disponibilité pour les titulaires). Certains pays européens n’ont plus les moyens de financer des postes d’enseignants titulaires détachés (c’est le cas de la Grande Bretagne).

Jusqu’en 2018, les chargés de cours ne pouvaient pas postuler à un poste de détaché, le SNUipp rappelait que cette disposition ne se justifiait pas. C’est maintenant possible.

Quelques informations supplémentaires sur le réseau des Écoles Européennes

La vocation des Ecoles européennes est de dispenser un enseignement multilingue et multiculturel à des enfants des cycles maternel, primaire et secondaire. Elles sont destinées en priorité aux enfants des personnels des institutions européennes.

Les Écoles européennes accueillent environ 28 000 élèves (de la maternelle au lycée). (En 2018 il y avait environ 23% de francophones en moyenne (selon les écoles).

Les enseignants francophones qui travaillent en école européenne peuvent être français, belges ou luxembourgeois (au prorata du nombre d’élèves de chaque nationalité dans le réseau).

Il existe 2 types d’établissements :

Les Ecoles européennes sont des établissements d’enseignement officiel créés conjointement par l’Union européenne et les gouvernements des Etats membres.
Elles jouissent d’un statut juridique d’établissement public dans chacun de ces Etats. 

Les Écoles européennes agréées sont des écoles qui offrent un enseignement européen qui correspond aux exigences pédagogiques fixées pour les Ecoles européennes, mais dans le cadre des réseaux scolaires nationaux des Etats membres. Les Ecoles européennes agréées se trouvent donc hors du cadre juridique, administratif et financier auquel les Ecoles européennes sont astreintes.